Échanges et Mobilités

Le plurilinguisme est une ressource naturelle du pays. Ne pas l’exploiter, c’est comme vivre au bord de l’eau sans apprendre à nager”. Dr. Claudine Brohy, chargée de cours au Centre de langues de l’Université de Fribourg

 

4 semaines d’immersion linguistique et professionnelle dans un canton non-francophone

Depuis 2016, le CFP Arts propose à ses apprenti-e-s en Céramique, Création de vêtements, Dessin orientation architecture d’intérieur, Graphisme, Interactive Media Design et Polydesign 3D un programme d’échanges linguistiques et professionnels en collaboration avec les centres de formation professionnelle de Berne, Lenzburg, St-Gall, Biasca et Lugano. Le projet bénéficie du soutien financier de Movetia, l’agence nationale en charge des échanges et de la mobilité. Lien vers MOVETIA

Pour les apprenti-e-s en Bijouterie et Danse, il n’existe malheureusement pas d’école partenaire dans les régions germanophones et italophones de Suisse.

 

Modalités

L’idée est de créer des tandems: sur la base d’un dossier d’inscription, d’un entretien individuel et d’une autorisation de la direction (notes suffisantes, comportement irréprochable), l’apprenti-e de 1re année est jumelé-e avec un-e jeune d’une autre école de Suisse.

Il/elle part en début de 2e année et fréquente l’école partenaire avec son binôme (apprenti-e dans la même filière) dont il/elle a préalablement reçu le dossier et qu’il/elle a accepté-e après avoir établi un contact avec lui/elle et sa famille.

Au terme du séjour, l’apprenti-e rentre à Genève et réintègre son école. Quelques semaines plus tard, il/elle accueille son/sa partenaire dans sa famille et l’aide à son tour à s’intégrer au CFP Arts. Il est possible qu’un-e apprenti-e en école à plein temps suive la même formation en voie duale en Suisse alémanique pendant l’échange et travaille en entreprise 3 ou 4 jours par semaine.

Lien vers flyer 2020-21

Formulaire d’inscription à télécharger

 

Article sur les programmes d’Echanges linguistiques du CFP Arts, paru dans la Tribune de Genève le 4 juillet 2019: Lien vers l’article

 

Ils / elles sont parti.e.s en 2019, quelques extraits de rapports de stage

Les premiers jours j’étais très nerveuse et je galérais pour m’exprimer en allemand. Le plus difficile était qu’on me parlait en suisse allemand mais après quelques jours, j’ai pris confiance et je me suis lancée même en faisant des fautes… c’est grâce aux fautes qu’on apprend. Dans l’entreprise, j’ai appris et pratiqué leur logiciel, j’ai pu réaliser un vrai projet pour un client et acquérir des techniques de coloriage. C’était génial de travailler là-bas. A l’école professionnelle de Lenzburg, j’avais du mal à comprendre les professeurs mais il y avait deux filles de la classe qui parlaient le français et l’anglais et grâce à elles, j’ai pu suivre. Ma famille d’accueil était très accueillante, ils m’ont appris à traire les vaches, j’ai fait du cheval, visité le canton d’Appenzell et la fameuse bibliothèque de l’abbaye de St-Gall. Je suis très reconnaissante et contente d’avoir pu faire cet échange.

Abigayle, apprentie en DAI 2ème année, partie dans le canton de St-Gall

 

Cet échange était extraordinaire, bien plus intéressant que celui que j’avais déjà fait par le passé. J’ai fait de très belles rencontres et appris plein de nouvelles choses et méthodes sur le graphisme. Personnellement, je trouve qu’un mois n’est pas assez pour exercer une langue. Je suis retournée à Lugano juste avant Noël pour la journée, en me levant très tôt pour prendre le train. J’étais tellement contente de retrouver ma famille d’accueil et mes camarades de classe. Le soir j’ai repris le train avec tristesse. J’aime vraiment cet endroit.

Alexandra, apprentie graphiste 2ème année, partie au Tessin

 

L’entreprise dans laquelle j’ai fait mon stage est spécialisée dans le packaging de produits agro-alimentaires. Une fois le design créé par les graphistes, le maquettiste imprime et monte les prototypes qui sont ensuite présentés aux clients. J’ai participé à des travaux d’usinage, de gravure sur bois au laser, de découpage au cutter numérique, de montage. J’ai pu approfondir mes connaissances sur l’utilisation de logiciels comme Photoshop, In design, Illustrator… qui étaient disponibles seulement en allemand, ce qui a été de loin ma plus grande difficulté. On m’a aussi enseigné la retouche d’image et le dessin sur tablette graphique. Enfin, j’ai pu améliorer mon allemand et voir une autre manière de vivre et je pense que cela m’a fait grandir et m’a rendu plus autonome dans la vie. C’était une occasion de découvrir le monde du travail en entreprise qui reste tout de même proche du travail que l’on nous donne à l’école.

Jonas, apprenti en polydesign 3D 2ème année, parti à St-Gall

 

Nous avons eu deux semaines de cours “normaux” qui se résument à des cours théoriques, et parfois des cours que nous n’avons pas à Genève, comme la physique ou l’étude de structures anciennes comme les pyramides, les églises ou l’architecture grecque. Les deux semaines suivantes, appelées “settimane gialle” ressemblent à notre semaine interdisciplinaire, sauf qu’à l’école du Tessin, c’est deux semaines trois fois par an. Les professeurs comme les élèves se sont montrés très accueillants, tout comme ma famille d’accueil. Mes rapports directs avec mon correspondant étaient limités. Il avait du mal avec le français et l’anglais aussi, ce qui rendait la communication un peu compliquée. mais il était toujours attentif à mes besoins et prêt à m’aider si nécessaire.

Athena, apprenti en DAI 2ème année, partie au Tessin

Projet-pilote : Un semestre à St-Gall en 2020/21 pour les Créatrices ou créateurs de vêtements domaine spécifique vêtements pour dames

Une immersion à St-Gall, ville de tradition du textile et de la broderie.

Le cfp arts propose un échange linguistique et scolaire pendant un semestre entier, du 10 août 2020 au 29 janvier 2021. Ce projet est encouragé et soutenu par Movetia.

Pourquoi partir?

Partir pour voir “comment ça se passe ailleurs”, cela ouvre l’horizon et permet d’élargir son expérience professionnelle, de gagner en autonomie et en maturité, de s’adapter à des situations nouvelles, de découvrir d’autres manières de faire et surtout, de pratiquer une autre langue en immersion dans un environnement culturel différent, en abordant le métier selon la même Ordonnance fédérale.

Qui peut partir?

1 ou 2 apprenti-e-s en création de vêtements de 2ème année à la rentrée 2020/21.

Conditions d’inscription

Avoir une moyenne générale de 5.0 en fin de première année, ainsi que de bonnes bases d’allemand (A2).

Financement

L’agence nationale Movetia, en charge de la promotion des échanges et de la mobilité, accorde une bourse pour couvrir les frais de voyage, logement et entretien.

 

Lien vers flyer CVT 2020-21 – 1 semestre à St-Gall

 

Formulaire d’inscription à télécharger

Erasmus+ Europe : Mobilité professionnelle en Europe

 Les plans de formation des apprenti-e-s graphistes et des apprenti-e-s polydesigners 3D prévoient un stage pratique obligatoire en entreprise en 3ème année.

Grâce à l’agence nationale Movetia, en charge de la promotion des échanges et de la mobilité, le CFP Arts peut octroyer une aide financière à un certain nombre d’apprenti-e-s qui effectuent tout ou partie de leur stage dans un pays européen.

Préférence est donnée aux projets ayant lieu dans des régions non-francophones et aux apprenti-e-s qui privilégient, dans la mesure du possible, le voyage en train.

 

Condition principale pour obtenir l’autorisation de partir à l’étranger :

En MP Arts, la moyenne générale du semestre 4 et des 4 premiers semestres doit être égale ou supérieure à 5 (récapitulatif officiel MP Arts).

En CFC, la moyenne de culture générale (société, langue & communication, connaissances artistiques) doit être égale ou supérieure à 5 en fin de 2ème année.

 

Liens vers :

STAGES EN GRAPHISME 2019/20 AYANT LIEU HORS DE SUISSE OU DANS UN CANTON ALEMANIQUE OU ITALOPHONE – CONDITIONS PARTICULIERES

 

STAGES EN POLYDESIGN 3D 2019/2020 AYANT LIEU HORS DE SUISSE OU DANS UN CANTON ALEMANIQUE OU ITALOPHONE CONDITIONS PARTICULIERES

 

Coup d’œil sur des stages professionnels effectués en Suisse alémanique, à Londres, à Bruxelles:

Ulysse Lozano, parti 6 mois à St-Gall pour travailler dans une agence de communication et de promotion visuelle.

Florian Racaud, parti 6 mois à Londres dans une entreprise de design de produits, de mobilier et d’aménagement d’espaces.

Elena Pribytkova partie 2 mois à Bruxelles pour un stage en graphisme.

 

Informations complémentaires et inscriptions:

Mme Irène Kistler Essaafi
1er étage du bâtiment Necker
irene.kistler-essaafi@etat.ge.ch
022 388 50 82