Danse contemporaine

Depuis qu’elle s’est mise debout, l’Humaine danse. Elle danse au vent, aux étoiles, à l’espace, mais elle danse, même immobile. Danser. Faire de son corps une poésie. Faire du silence une présence et de la présence un langage. Danser. Ballo, ballare en latin, qui a donné le mot ballet, forme chorégraphique puisant ses origines dans la Renaissance italienne du XVe siècle. Danser. Art d’une exigence folle.

Désormais la  danse contemporaine  se nourrit plus que jamais de toutes les disciplines en lien avec la pensée: la philosophie, la littérature, l’architecture, la peinture, la photographie, le cinéma, la musique. La création chorégraphique est ainsi devenue une discipline tentaculairement connectée à tout: qui danse pense la danse, pense son époque, et se place ainsi au cœur de la créativité et de ses réseaux.

En quatre ans d’études, l’élève danseuse devient une interprète capable de lire le mouvement – ses origines, sa mathématique –, et de concrétiser ses objectifs personnels tant au niveau artistique que pédagogique. L’ensemble de l’enseignement est relié au théâtre, à l’acrobatie, à tout ce qui touche à la composition ou l’improvisation, mais également à l’anatomie appliquée. Le cursus permet d’acquérir une solide formation intellectuelle, condition indispensable pour rejoindre tout processus de création, en compagnie ou en solo.

Afin de mieux cerner les enjeux du métier et de la création contemporaine dans le cadre de son cours de culture chorégraphique, l’élève assiste régulièrement à une sélection de spectacles de danse de Genève et de la région. Des rencontres et créations avec des chorégraphes invitées jalonnent également le cursus.

Plan de formation : Danseur-euse interprète CFC orientation danse contemporaine

 

 

Prix du meilleur CFC danse Genève: un prix d’une valeur de CHF 1’000.– est décerné chaque année par les trois associations professionnelles de danse que sont Danse Suisse, les Rencontres professionnelles de danses – Genève, l’Association vaudoise pour la danse contemporaine, à l’élève qui a recueilli les meilleurs résultats.

 

Cette année, le CFP Arts a décidé de bouleverser une habitude profondément ancrée et de transgresser la règle de grammaire selon laquelle le masculin – censé l’emporter sur le féminin – doit être utilisé comme forme neutre englobant tous les genres. Il a donc été convenu de systématiser l’emploi du féminin sur nos supports de communication.

CFC 4 ans

Culture
générale

anglais

connaissances artistiques – histoire de l’art

langue & communication

société

Connaissances
professionnelles

danse contemporaine

danse classique

hip-hop

improvisation

chorégraphie – recherche et composition

répertoire

théâtre et expression

pilates

yoga

acrobatie

musique et histoire de la musique

culture chorégraphique

histoire et théorie de la danse

anglais professionnel

connaissance du milieu professionnel

anatomie appliquée

informatique